top of page
Rechercher
  • dethieri

Aller bien, être en bonne santé, c’est un apprentis-sage !

Pourquoi sommes-nous si souvent plongés dans nos pensées et absents à nous-mêmes ?

Comment pouvons- nous observer nos difficultés ?


Quels rôles jouent nos émotions dans les décisions que nous prenons ? Pouvons-nous dépasser notre passé ?

Comment éviter d’agir en « pilote automatique » pour être enfin libres d’agir ?

Nous portons tous des blessures qui nous empêchent de rire, d’aimer, d’embrasser, de courir, d’être spontané, serein, optimiste, confiant. Et nous disposons tous en nous des moyens de les guérir, d’aller mieux, de nous épanouir et de nous réaliser.

Milton Erickson dit de l’hypnose qu’elle est : une relation pleine de vie qui a lieu à l’intérieur d’une personne et qui est suscitée par la chaleur d’une autre personne. On l’utilise, non pas comme un remède, mais comme un moyen de créer un contexte favorable pour APPRENDRE …. Ou Ré-apprendre à être serein physiquement, psychologiquement, émotionnellement, socialement. Apprendre à renouer avec la source de nos ressources et développer nos potentialités souvent insoupçonnées.

Apprendre à s’aimer, aimer l’art de vivre, vivre en harmonie.

Harmoniser les différentes parts de nous qui parfois s’opposent. Et opposer nos vérités, vérifier, faire tomber les préjugés, les idées toutes faites, les croyances limitantes. Car apprendre est facile. Vous avez peut-être l’impression d’être dans une impasse, de cheminer tristement et vous vous dites qu’aller mieux est difficile. Peut-être que votre cœur se gonfle de chagrin, que votre esprit est empli de doutes quant à vos facultés. Pourtant, vous avez appris des tas de choses naturellement même si vous ne vous en souvenez pas. Beaucoup d’apprentissages se font comme cela, automatiquement …. Dans l’enfance, par exemple, vous avez appris à marcher sans vous poser de questions, sans même savoir que vous appreniez ou sans savoir à quoi tout cela allait vous servir dans le futur. Vous êtes tombé(e), vous vous êtes relevé(e) sans penser que vous étiez nul(le) ou que vous n’alliez pas y arriver… Vous avez appris à parler en écorchant les mots, en balbutiant… et à aucun moment vous n’étiez gêné(e) de tout cela. Parce qu’apprendre est naturel …. Et que l’on peut rire de nos balbutiements !

26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page